faces of epilepsy logo
menu
Click to Select



Vivre avec l'épilepsie!
 
 

Stimulation du nerf vague

 

 
 
  Page précédente
 
 

Qu'est-ce que la stimulation du nerf vague?

 

La stimulation du nerf vague est une stimulation électrique légère d'un nerf appelé « nerf vague » qui se situe dans le cou et transmet l'information au cerveau. Un générateur ressemblant à un stimulateur cardiaque est implanté dans la paroi thoracique du patient et envoie des impulsions électriques à ce nerf à intervalles réguliers, et ce, 24 heures sur 24.

 
  Haut
 
 

Comment la stimulation du nerf vague maîtrise-t-elle les crises?

 

On croit que les fibres nerveuses du nerf vague transmettent l'information jusqu'au tronc cérébral et donc aux foyers épileptogènes. Les crises convulsives sont provoquées par des ondes cérébrales, habituellement bien organisées, qui deviennent complètement désorganisées. Il a été suggéré que la stimulation du nerf vague peut intercepter cette activité cérébrale anormale, prévenant ainsi les crises.

 
  Haut
 
 

Comment la stimulation du nerf vague est-elle réalisée?

 

Les patients doivent subir une chirurgie de 1 à 2 heures effectuée sous anesthésie générale (ou locale ou régionale).

  • Deux incisions sont faites - d'environ 5-6 cm chaque - une au niveau de la paroi thoracique gauche, l'autre au niveau du cou.
  • Un petit générateur d'impulsions, à peu près de la taille d'un chronomètre, est chirurgicalement implanté dans la paroi supérieure gauche du thorax.
  • Des fils sont acheminés sous la peau et rattachés au nerf vague au niveau du cou.
  • La connexion électrique entre le nerf vague et le générateur d'impulsions est vérifiée avant que l'incision ne soit fermée.

Après une courte période de convalescence, le générateur d'impulsions alimenté par piles est programmé par le médecin pour envoyer une « dose » de stimulation au nerf vague, par exemple 30 secondes de stimulation à cinq minutes d'intervalle, avec un courant de 0,25 milliampère. Au cours des visites de suivi, le générateur peut être ajusté pour produire une plus grande stimulation afin d'obtenir une meilleure maîtrise des crises.

 
  Haut
 
 

Le patient peut-il activer son stimulateur du nerf vague?

 

Certaines personnes atteintes d'épilepsie ressentent une aura (une crise de faible intensité) qui les avertit qu'une crise plus grave est imminente. Dans ces cas, il est possible d'activer le générateur d'impulsions en passant un aimant au-dessus. Ceci envoie une décharge de stimulation au nerf vague, laquelle peut interrompre la crise ou en réduire l'intensité. Un soignant ou un compagnon peut également utiliser l'aimant.

 
  Haut
 
 

Quels sont les effets secondaires de la stimulation du nerf vague?

 

Comme dans toutes interventions chirurgicales, il y a un risque d'infection. Par ailleurs, l'implant peut souvent entraîner un picotement dans la gorge ou un enrouement de la voix. Certaines personnes ont rapporté de la douleur à la gorge, aux oreilles et aux dents, de la toux et un essoufflement. Chez les sujets dont le stimulateur est programmé à intensité élevée, ces symptômes peuvent être présents en permanence et non seulement quand le nerf est stimulé. Le médecin peut ajuster l'intensité ou la durée de la stimulation pour réduire ou mettre fin à ces sensations.

Étant donné que la stimulation du nerf vague est un nouveau traitement, nous ne pouvons pas encore savoir quels effets secondaires à long terme peuvent découler de la stimulation chronique du nerf vague gauche. Jusqu'à présent, les études ont démontré que cette technique est efficace pendant une certaine période.

 
  Haut
 
 

Quelle est l'efficacité de la stimulation du nerf vague?

 

Les études révèlent que ce nouveau traitement peut réduire la fréquence et la gravité des crises chez certaines personnes dont l'épilepsie est réfractaire. Des données récentes semblent indiquer que la stimulation du nerf vague procure une amélioration considérable des crises chez un tiers des patients, une amélioration modérée chez un autre tiers des patients et une amélioration majeure chez encore un tiers des personnes, ce qui correspondant à une réduction de 50 p. pour cent ou plus de la fréquence des crises. Dans certains cas, la réponse à la stimulation du nerf vague est immédiate, alors que dans d'autres cas, la dose de stimulation du nerf vague doit être augmentée pour atteindre les taux thérapeutiques. Il peut s'écouler des mois avant qu'une amélioration ne soit observée.

 
  Haut
 
 

La stimulation du nerf vague est-elle un traitement médical reconnu?

 

La Direction générale de la protection de la santé a approuvé la stimulation du nerf vague en mars 1997 pour le traitement des patients souffrant de crises partielles (avec ou sans généralisation secondaire) dont l'épilepsie n'est pas bien maîtrisée par les anticonvulsivants.

 
  Haut
 
 

Dans quels cas la stimulation du nerf vague est-elle indiquée?

 

La stimulation du nerf vague est utilisée uniquement en derniers recours et n'est pas encore très accessible. En plus d'être indiquée pour le traitement des crises partielles chez les personnes de plus de 12 ans, la stimulation du nerf vague pourrait se révéler bénéfique pour d'autres types de crises et de syndromes épileptiques, y compris les épilepsies généralisées symptomatiques. L'expérience clinique limitée semble indiquer que cette technique pourrait être efficace chez les enfants, particulièrement ceux atteints du syndrome de Lennox-Gastaut. Il demeure difficile de déterminer quels patients sont de bons candidats à la stimulation du nerf vague.

 
  Haut
 
 




Au sujet de l'ACE | Membres du conseil | Priorités | Votre bureau local | Contactez-nous
Recherche | Accueil | Questions d'épilepsie | Premiers soins | Options thérapeutiques | Sécurité
Vivre avec l'épilepsie | Bulletins d'information | Profils personnels | Ouverture de session | Liens


Veuillez lire notre avis de non-responsabilité
Vous éprouvez des problèmes techniques avec notre site?
Nous vous invitons à écrire à notre webmestre
 
 
1-866-EPILEPSY

Lavender Wristband Project